plu

Quelques mots du Maire sur le PLU

Le Plan Local d’Urbanisme a été voté le 25 octobre 2008 en conseil municipal.
Soumis à l’avis préfectoral, il est rentré en application le 1er décembre,  et n’a subi aucune remarque ou observation de la part du Préfet du Var qui avait un mois pour exercer le contrôle de légalité.

C’est donc pour l’Etat et son plus haut responsable dans le département le document d’urbanisme qu’il fallait pour Pourrières, n’en déplaise à certains.
Tout au long de l’élaboration de ce nouveau PLU, j’ai  eu à faire face à de nombreuses et diverses forces d’inertie. J’ai  souhaité mener la démarche jusqu’à son terme pour enfin rompre avec l’urbanisme des anciens  POS, qui permettait des constructions  à des kilomètres parfois du centre ville, que personne n’avait jamais remis en cause avant moi, un manque de courage peut être ?
La question du logement et notamment du logement des jeunes actifs a été déclarée d’enjeu national.

J ai souhaité pouvoir apporter des réponses à cette question avec un certain nombre de choix qui ont été traduits au travers du PLU. C’est ma principale fierté en dehors des projets d’intérêt général que ce document d’urbanisme porte. Je n’y reviendrai pas car le PLU était, un des principaux enjeux des élections municipales de mars dernier et cette question a été largement tranchée.
Ce qui me réjouit davantage  c’est d’avoir convaincu mes collègues conseillers municipaux de voter et de mettre en place à côté du document d’urbanisme les dispositions suivantes :
*          Tout d’abord, la Taxe forfaitaire sur la cession de terrains devenus constructibles dans le cadre du P.L.U .Toute personne qui vend un terrain à titre onéreux, devra dorénavant s’acquitter d’une taxe avoisinant 12 000 € par terrain cédé, permettant à la commune de poursuivre son effort d’équipement.
*          La disposition qui prévoit qu’en zone UA et UB (zone du centre ville et première couronne), en cas de réalisation d’un programme de logements, qu’il s’agisse d’un lotissement ou d’un habitat collectif, dans chaque nouveau programme, un pourcentage de 20 % de logements locatifs sociaux ou de logements à loyers intermédiaires, sera imposé à partir de 5 logements ;
*          Et enfin, l’adoption du principe d’une majoration de COS jusqu’à 20% sur toutes les zones du PLU où un COS a été défini pour les projets de construction remplissant les conditions d’application de l’article R.111-20 du Code de la Construction et des arrêtés ministériels afférents, c’est  à dire un bonus de COS (droit à construire) pour haute performance énergétique.

C’est pourquoi j’ai personnellement tenu à ce que le PLU de notre commune soit accessible sur son site internet officiel.

Le Maire, Sébastien BOURLIN

 

Leave a reply

error: Contenu protégé