pourrieres

COMMUNIQUE DU MAIRE - Echangeur autoroutier en provenance et à destination des Bouches du Rhône

 

 

Avec ses 5 200 habitants, sa cave coopérative en pointe dans le domaine viti-vinicole, ses très nombreux agriculteurs, son développement maîtrisé accueillant de nombreuses familles exerçant leurs activités professionnelles et éducatives dans les Bouches du Rhône, le tout à proximité immédiate du Grand Site de France de la Sainte Victoire, la commune de Pourrières est très naturellement tournée vers le bassin aixois.

A ce jour, la commune dispose d’un demi échangeur orienté vers l’est de la Région Provence Alpes Côte d’Azur.

Depuis plusieurs années, la société ESCOTA (groupe Vinci Autoroutes) a réalisé une série d’études en vue de proposer la réalisation d’un échangeur autoroutier orienté vers l’Ouest (Aix-en-Provence) à proximité de la commune de Pourrières.

Je suis persuadé que la finalisation de cet échangeur et l’accès aux deux axes de circulation de l’Autoroute A8 permettrait à la fois de développer le territoire de la commune et des communes voisines situées dans le Var comme dans les Bouches du Rhône tout en renforçant l’accès à l’arrière-pays varois jusqu’aux Gorges du Verdon situées à quelques dizaines de kilomètres seulement.

Fermement attaché à ce projet, j’ai donc écrit, dans le courant de l’été 2018, à Madame la Ministre des Transports, Monsieur le Préfet du Var, aux Parlementaires de notre Département du Var ainsi qu’à Vinci Autoroutes.

Grâce aux soutiens apportés par nos Parlementaires dans le cadre de courriers ou de questions ministérielles, questions au Gouvernement en séance, j’ai eu l’occasion de rencontrer la Direction Générale d’ESCOTA à l’Automne.

J’ai également reçu par courrier de Madame la Ministre des Transports, l’assurance de l’association de ses services à cette démarche partenariale majeure.

La réalisation d’un tel projet, mené sous l’autorité de l’Etat par ESCOTA, nécessite une large mobilisation des acteurs, publics et privés, locaux et nationaux, concernés. D’ores et déjà, il est certain que ce projet ne saurait intervenir sans la participation financière des acteurs publics locaux.

Dans ces conditions, j’ai demandé à la Société Publique Locale Ingénierie Départementale 83 d’accompagner la commune pour l'échange avec les partenaires locaux,  le recueil et l’analyse des éléments de ce dossier complexe et les enseignements que l'on peut en tirer, suivis de la définition des investigations complémentaires qui seront certainement nécessaires à la présentation à ESCOTA, comme aux services de l’Etat, d’une argumentation motivant de manière pleine et entière ce projet de développement, qui dépasse largement le caractère communal et qui constitue un outil d’aménagement du territoire qui concerne aussi bien La Haute Vallée de L’Arc que le territoire Provence Verte élargi.

Sébastien BOURLIN

Maire de POURRIERES

Vice-Président du Département

Vice-Président de la Communauté d’Agglomération de la Provence Verte

Leave a reply

error: Contenu protégé