hibou1

Extinction de l'éclairage public de 22h00 à 5h00 (hormis centre-ville)

hibou2

La pollution lumineuse en France progressé de 94% en 25 ans et ce sont désormais environ 11 millions de points lumineux qui couvrent le territoire uniquement pour l’éclairage public. Cet éclairage artificiel excessif a pourtant de nombreux coûts :

Un coût sur la biodiversité : de nombreuses espèces sont perturbées dans leur
orientation, leurs déplacements, leurs interactions, la pollinisation, la communication, leur physiologie (croissance, reproduction...)

Un coût sanitaire pour l’Homme : en déréglant les cycles hormonaux, affectant le sommeil et la santé.

Un coût énergétique et financier : l’éclairage public représente en moyenne 32% de la facture d’électricité des collectivités.

Fort de ces constatations et en accord avec l’article 41 du Grenelle de l’environnement* la mairie de Pourrières a décidé de tester, sur une période de 6 mois et à partir du 30 juin 2021, l’extinction de l’éclairage public de nuit (22 heures à 5 heures) dans certains quartiers du village.

Il ne s’agit évidemment pas de plonger Pourrières dans le noir mais de s’interroger sur la pertinence d’éclairer en continu la totalité des voies communales.

A l’issue de cette période d’essai, les habitants seront consultés et leurs
remarques prises en compte.

*Art. 41 : Les émissions de lumière artificielle de nature à présenter des dangers ou à causer un trouble excessif aux personnes, à la faune, à la flore ou aux écosystèmes,
entraînant un gaspillage énergétique ou empêchant l’observation du ciel nocturne
feront l’objet de mesures de prévention, de suppression ou de limitation.

Délibération N°2021-32 du 14 juin 2021.

eclairagecarteweb

error: Contenu protégé